J’ai envie de dire

Des mots et des maux.

“C’est curieux, chez les marins, ce besoin de faire des phrases”, faisait dire Michel Audiard aux Tontons Flingueurs.

C’est étrange, chez les “autorités morales”, cette manie d’assaisonner toute initiative, toute déclaration, tout programme de mots et expressions tendance. Comme “Vivre ensemble”. “Solidaire”. “Bienveillant”. “Citoyen”. “Responsable”.

Etrange, oui, car quand on regarde le sens premier de ces mots, on peut avoir l’impression que les comportements observables dans l’espace public sont tout sauf solidaires, bienveillants, citoyens, responsables ; et que le “vivre ensemble” a depuis longtemps capitulé face au “chacun pour soi” – quand ce n’est pas au “tout pour ma gueule”.

Dommage pour ces mots, qui sont on ne peut plus nobles, d’être galvaudés de la sorte…

Top