Digital

Less is more.

Eh oui, ça a beau sembler immatériel, ça n’en consomme pas moins un belle quantité d’énergie, avec un bon gros bilan carbone à la clé. Ca ? Internet, pardi ! Réseaux physiques, data centers, flux de données, devices : l’environnement prend cher. Voilà pourquoi certains promeuvent les sites web “low tech”. Des sites épurés, aux contenus allégés, aux fonctionnalités restreintes, au code minimisé, sans animation ni cookies. Guess what : le résultat est très probant !

voir l'article
Top