Pour le fun

Faster, pussy cat, kill, kill.

Nos très chers animaux de compagnie. Pour eux, que ne ferions-nous ! Mais aussi – trop souvent – pour notre plaisir, que ne leur ferions-nous subir ! Voyez plutôt cette nouvelle mode, née d’on ne sait quel cerveau un tantinet perturbé, consistant à faire subir à son chat des coupes capillaires et des colorations qu’on qualifiera gentiment d’osées. Il faut juste espérer que ces pauvres bestioles n’ont pas le sens du ridicule…

voir l'article
Top